Le PST salue la victoire des postiers qui, après 13 jours de grève, ont contraint le gouvernement à reculer et le ministre du secteur à céder sur leurs principales revendications socioprofessionnelles.

Malgré les pressions multiples et les campagnes insidieuses pour briser leur grève, les postiers ont su résister et imposer le droit de grève. La défection de l’UGTA, prisonnière de ses pactes économiques et sociaux avec le gouvernement et le patronat, encourage d’avantage l’émiettement des énergies syndicales combatives et repose le problème de la nécessaire construction d’un grand syndicat unitaire, démocratique, combatif et indépendant.

Après les luttes des travailleurs de l’ETUSA, de la santé, du métro d’Alger, de la zone industrielle de Rouiba/Réghaia, de l’ERENAV et ETR Béjaia et dans les autres secteurs, la résistance et la victoire des postiers montre la voie.

Vive la lutte et la mobilisation des postiers !

Vive la lutte des travailleurs !

Pour le PST, le secrétariat National,

13 janvier 2013

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici