Notre camarade Hamou AIDALI, élu à l’APC d’AOKAS a été victime d’une agression verbale, de la part d’un dénommé HADAD Mouloud qui avait proféré à son encontre des menaces de mort à peines voilées. Cet énergumène a eu l’outrecuidance de se présenter comme « le chef de bande des voyous » de la ville.
 
Le camarade Hamou a fait l’objet d’agression pour avoir fait son devoir de représentant du peuple, à savoir, défendre l’intérêt général et la propriété publique contre la prédation de la maffia du foncier. Ce qui a été l’engagement incessant du mouvement citoyen d’Aokas depuis des années. Cette canaille n’aurait pas agi de la sorte s’il n’y avait pas un précèdent laissé impuni, s’il n’était pas encouragé par l’attitude des pouvoirs publics qui laissent faire la maffia du foncier.
 
Le camarade Hamou est un militant convaincu. Il milite pour l’idéal socialiste, c’est-à-dire une société faite d’égalité et de justice. Son engagement en faveur des intérêts des masses populaires est total.
 
Ce ne sont ni les intimidations, ni les menaces qui feront taire sa voix qui continuera de raisonner encore plus fort. Le PST rassure le camarade de toute sa solidarité et promet de faire punir quiconque touchera ne serait-ce qu’à un de ses cheveux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici