Une déclaration du Parlement européen « condamne vivement l’arrestation arbitraire et illégale, la détention, les intimidations et les attaques de journalistes, de syndicalistes, d’avocats, d’étudiants, de défenseurs des droits de l’homme et de la société civile ainsi que de tous les manifestants pacifiques qui participent aux manifestations pacifiques du Hirak ». Notre camarade Adel Abderezak a publié une contribution sur cette question et les réactions en Algérie.

La déclaration de l’assemblée européenne fait débat. Le patriotisme fait rage, la langue de bois aussi avec le concours si « militant » de nos médias. C’est comme ça depuis 1962.
Soyons clair. L’union européenne comme les USA sont des institutions impérialistes qui dominent par leur superpuissances la planète politique et économique. Ils ont configuré la mondialisation, universalisé la démocratie sur mesure et formaté la pluri-culture mondiale en fonction d’une géopolitique qui sert leurs intérêts stratégiques. Ils ont des relais dans les pays dominés où s’exercent souvent régimes autoritaires si ce n’est des dictatures.
Le système algérien fait partie de ces relais avec parfois une dose d’anti-impérialisme destiné à la consommation populaire.

« Ingérence étrangère » dites-vous ?

Oui ! Elle est dans le secteur des hydrocarbures depuis 1958 et renforcée par la nouvelle loi adoptée par une gouvernance illégitime. Elle est dans les secteurs économiques et géostratégiques y compris militaires. Qui a autorisé les avions militaires français à traverser le ciel algérien pour mieux nous impliquer dans le conflit du Sahel ? Qui a ratifié tous les actes anti-souveraineté nationale comme le rééchelonnement de la dette et les conditionnalités du FMI ou comme toutes les conventions où l’Algérie se soumet aux centres de décisions impérialistes. Qui est responsable de toutes les connections institutionnelles visibles ou invisibles entre nos décideurs et nos institutions avec la boite à outils américaine, française, chinoise, qatarie et…russe ? Qui a assuré la reconversion ou la délocalisation de notre « élite politique, militaire ou scientifique » en assurant emplois, cartes de résidence et des portefeuilles mobiliers et immobiliers ? Qui se fait soigner dans les hôpitaux militaires français ?
Ceux-là même qui sont dedans et qui nous la jouent patriotiques contre l’assemblée européenne.

Comme dans années 90, ceux qui faisaient l’apologie du socialisme spécifique se sont vite reconverti au capitalisme et les bienfaits de l’économie de marché.
Bref assez d’hypocrisie et de forfaitures. Le hirak vous dérange par sa force et sa durabilité. Et vous voulez nous dire que son centre de décision est à l’assemblée européenne, chez les lobbys maçonniques, juifs et autres. Qu’il a des noyaux actifs dans le hirak pour le manipuler afin que Bernard Henry-Levy ou Glucksmann débarques en jeep et rangers pour encourager les résistants du hirak à… démembrer le pays. À la chaine3 qui invite les mêmes experts sur tous les thèmes anti-hirak, il y en a un qui a trouvé une connexion entre l’eurodéputé Glucksmann et Ferhat Mehenni ! Évidemment le MAK n’est pas loin ! Tiens, ils n’évoquent pas le réseau Rached, Zitout et ses financiers. Curieux, non ?! Heureusement que j’écoute la chaine3. Ses experts-débats me régalent… et m’attristent.
Misère de l’intelligence et intelligence de la misère.

Le hirak est debout et vous êtes à terre !

Abderezak Adel

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici