Communiqué de soutien

Depuis 20 jours, les travailleurs de la briqueterie de Seddouk, filiale APMC DIVINDUS de l’ex-SOMACOB, observent un sit-in de protestation devant leur direction de wilaya sise au quartier EDIMCO/Bejaia. Ces prolétaires dont les revenus sont à peine supérieurs au SNMG réclament le versement de leurs salaires suspendus depuis plus de 03 mois.

Derrière cette injustice se profile une autre plus tragique, celle de la liquidation programmée de leur entreprise victime d’un régime économique, le néolibéralisme, qui a ruiné notre économie nationale et provoqué un désastre social par la mise en chômage de plus d’un demi million de travailleurs et le suicide de dizaines d’entre eux.

C’est ce régime économique néolibéral combiné au despotisme politique du pouvoir qui a conduit le pays dans une impasse et acculé le peuple algérien à un soulèvement pour décider de son propre avenir.

Aujourd’hui, ces 120 travailleurs et leurs familles souffrent dans l’indifférence et le mépris  de leur employeur et des autorités publiques qui sont insensible à leur malheur. Les travailleurs n’ont rien à attendre de ceux dont la politique et la gestion les ont conduites à cette situation. La solidarité doit leur venir de leurs camarades, c’est-à-dire, des travailleurs et des masses populaires qui partagent avec eux le même souci de l’avenir et le même intérêt à renverser ce régime de misère.

En attendant, les travailleurs de SOMACOB doivent envisager des actions plus radicales telles que l’occupation de leur entreprise, l’interdiction d’accès à l’encadrement qui ne subit pas le même sort qu’eux, voir la remise en marche de l’entreprise en établissant des relations avec d’autres unités.

Le PST exprime aux travailleurs de SOMACOB sa totale solidarité et les assure de son soutien indéfectible pour trouver la solution à leur problème.

 Section du Parti Socialiste des Travailleurs  Béjaia,

Le : 26/08/2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here